jeudi 31 mars 2011

Le Coaching c'est pour qui?

"-Le Coaching c'est pour qui?

-Tout le monde!

-Facile!!!" me direz vous... Et bien, oui!

Qui, ici, n'a jamais eu l'occasion de demander à un ami, un proche, de l'aider à y voir clair afin de faire un choix, prendre une décision?
Le principe du Coaching consiste à accompagner quelqu'un vers l'atteinte d'un objectif, à travers l'analyse concrète de celui-ci, et par la mise en œuvre d'un plan d'action(s) (je simplifie!)...

Le cadre du Coaching, par l'Écoute, la BienVeillance, et le Non-Jugement, et une totale Confidentialité va permettre à la parole de se libérer.

Par le fait, le Coach pourra accompagner son Client, sans a priori, sans parti pris, dans la voie la plus adéquate, la plus efficace, la plus directe, vers son But.

Il s'adresse donc par nature à tout le monde, en tout cas, tous peuvent y recourir quand il s'agit de faire face à une situation dont on veut maximiser les chances d'en sortir "vite et bien".

Les situations traitées sont extrêmement variées. Qu'il s'agisse de Coaching de Vie (Life Coaching), ou de Coaching Professionnel, comme dit la pub "Il n'y a pas d'heure...".

Qui fait appel à un Coach? Le Sportif, le Dirigeant, le Cadre "Sup" (et de plus en plus les "Mid Managers") y compris dans la Fonction Publique, mais aussi, les Professions Libérales, les Hommes Politiques, les Artistes (Acteurs, Chanteurs,...).

Le Coaching Professionnel (qui s'exerce dans le champ du "Travail") permet de dénouer des problématiques liées à l'efficacité, la performance, l'organisation...
Prise de nouvelles fonctions, conflit au sein d'une équipe (ou avec l'actionnaire), tension sociales, gestion de la croissance, départ d'un collaborateur "clé", gestion de ses émotions sont autant de situations pertinentes de recours au Coaching.

Les Particuliers sont également concernés... Et quelque soit leur âge, ou presque. Le Coaching d'Adolescent est une forme d'accompagnement qui se développe beaucoup en ce moment (voir le site de Béatrice GIRAUDEAU, ma consœur qui en a fait sa "spécificité").
Les adultes sont également concernés: crise conjugale, re-positionnement professionnel, départ à la retraite, crise de la "quarantaine", naissance d'un premier enfant, tous ces évènements, et bien d'autres, sont potentiellement des champs d'application du Coaching de Vie.

Qu'il soit "pro" ou "perso", le Coaching est un travail sur Soi, avec Soi et pour Soi. 
En cela, il permet de se reconnecter à qui l'on est, mieux comprendre son propre fonctionnement, identifier et utiliser ses ressources, et, quel que soit le cadre dans lequel il s'exerce, gagner en confiance et améliorer sa relations à Soi et aux Autres.

Essayez!

mercredi 30 mars 2011

Les bras m'en tombent!

Hier, un de mes contacts sur VIADEO me fait ce message:

"Bonjour Guillaume,
Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi mais nous avons eu quelques échanges intéressants sur viadéo il y a quelques mois.
Je me permets de vous contacter car je souhaite entreprendre une réorientation de ma carrière et suis très intéressée par le coaching ...
...
Je souhaitais vous demander quelques conseils notamment en matière de formation, je suppose qu’on ne devient pas coach en claquant des doigts !!! Je cherche une bonne formation qui pourrait m’accompagner dans ma démarche.
Je serais très intéressée par vos conseils et votre avis sur la question.
Je comprendrai néanmoins que vous refusiez de répondre, l’un de vos confrères m’a clairement dit qu’il n’aiderait pas une concurrente potentielle !!!Merci d’avance en tout cas pour votre réponse quelle qu’elle soit.
Bien cordialement"

Les bras m'en sont tombés!!! J'ai failli lâcher mon téléphone, sur lequel je consultais le message!

Comment peut-on avoir se genre d'attitude et se revendiquer "Coach"? 

L'essence de notre métier est d'accompagner l'autre, c'est une relation d'aide... 

Et si ça doit nous mener à accompagner, fût-ce brièvement, ponctuellement, l'Autre à devenir un(e) concurrent(e), où est le problème??? 

J'avoue mon incompréhension quant à l'attitude de ce confrère. 
Pour ma part, je fais ce métier, et mène ma Vie, avec la croyance suivante: "Je ne m'enrichis jamais tant que quand je partage"... 

Alors, oui, je vais répondre favorablement à celle qui m'a envoyé ce message!


Coach?? Coach en quoi???

Voilà ce que j'entends, systématiquement ou presque, quand je réponds à la question: 
"Et toi, dans la vie, tu fais quoi?"...
Il faut croire que c'est rassurant de pouvoir être mis dans une case, une boîte, un tiroir...
"Je suis Coach" n'est, semble-t-il, pas une réponse suffisante. Il faut gratter plus loin! 

Cela vient sans doute de ce que ce métier est encore mal identifié, mal défini, mal connu... En effet, un Coach n'est pas Coach en "ceci" ou en "cela"... Être Coach, c'est avant tout une posture, un état d'esprit, presque un mode de Vie...

"Le Coaching est l'Art d'accompagner un individu, ou une équipe, à mettre en œuvre ses propres solutions pour atteindre son (ses) objectif(s), tout en favorisant son autonomie".

Il en découle que la problématique (l'objectif à atteindre) importe peu, que le cadre/contexte dans lequel elle s'inscrit non plus, encore moins, s'il s'agit de Coaching professionnel, le métier ou domaine d'activité de l'Accompagné.

Le Coaching pour autant n'est pas une Panacée. Un Coach ne peut pas "tout" régler*, et pour une raison simple: ce n'est pas lui qui fait le boulot! 
En effet, le Coach est là pour "accompagner": étymologiquement "partager le pain avec", pas pour le "manger à la place de" son client!  
Cela implique que le Coach n'est pas là pour "conseiller" ou "orienter", mais bel et bien pour faire émerger chez l'Accompagné ses propres solutions, celles qui seront "bonnes" pour lui-même parce qu'elles seront le fruit de sa réflexion, ancrées dans ses Valeurs, et nourries de ses propres Ressources.

C'est donc le client qui détermine les limites de l'action du Coach, en particulier par son implication dans le travail de Coaching, et aussi par le fait qu'il est à la fois l'objet et le sujet de ce travail.

En coaching, on travaille sur Soi, avec Soi, et pour Soi.




*Une autre limite au Coaching est tout ce qui relève de la psychothérapie... Le Coach fait travailler son client sur le "comment arriver à?", là où le Psychothérapeute va le faire travailler sur le "pourquoi est-ce arrivé?"